^Haut de page

Partenaires

Annonce
Novembre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30

Connexion

Présentation synchro

Pour les compétitions, les nageuses seront notées sur la partie technique et artistique. Ce sont deux éléments du ballet qui sont tout aussi importants l’un que l’autre.

L’exécution Les nageuses doivent travailler individuellement leurs figures, techniques de propulsion …


La synchronisation Cela nécessite beaucoup de répétitions, mais surtout que toutes les nageuses du ballet soient présentes aux répétitions.
La difficulté Elle doivent tenir compte du niveau, de l’expérience et des capacités des nageuses. Pour conclure, il vaut mieux un ballet plus facile bien exécuté qu’un ballet plus difficile désynchronisé.

La musique Elle traduit le caractère et l’ambiance du ballet. Le choix de la musique est très important car elle doit donner envie aux nageuses d’exprimer quelque chose et leur inspirer des mouvements et des formations. D’une manière générale, il faut essayer de choisir des musiques bien rythmées, de façon à pouvoir compter facilement les temps, et pas trop rapides (surtout pour les débutantes). En effet, tous les mouvements doivent être comptés pour que les nageuses soient parfaitement synchronisées les unes par rapport aux autres et avec la musique. Des haut-parleurs sous-marins permettent d’entendre la musique sous l’eau. Un ballet est souvent composé de trois parties : une rapide, une lente et de nouveau une rapide. La partie lente permet aux nageuses d’effectuer des mouvement plus gracieux et artistiques tandis que pendant les parties rapides les mouvements sont plus rythmés
La chorégraphie Il faut essayer de varier les mouvements et les figures, d’être créatif, et surtout d’occuper au maximum l’espace du bassin. Avant d’exécuter la chorégraphie dans l’eau, les nageuses répètent ensemble les mouvements et les déplacements au bord du bassin. Les bras symbolisent les jambes lorsqu’il s’agit de figures telles que le ballet leg, le flamenco…

Les formations Lors de la conception du ballet, l’entraîneur crée les formations (ce sont les positions des nageuses les unes par rapport aux autres), représentant des formes géométriques et artistiques (étoiles, cercles, carrés emboîtés, losanges…).Le passage d’une formation à une autre s’effectue grâce à un déplacement (rétropédalage, battements…) ou sous l’eau.

Les portés C’est un point très important, il en faut au minimum 3 par ballet, ces acrobaties sont de plus en plus spectaculaires.

La présentation Les nageuses doivent communiquer une émotion au public, être expressives.


La préparation esthétique Les nageuses doivent porter une attention particulière à leur tenue, leur coiffure, leur maquillage : Les maillots peuvent être décorés avec des paillettes (en motifs ou éparpillées) qui brilleront sous les lumières. Le maquillage (waterproof) permet de faire ressortir les traits. La coiffure est en général un chignon. Les cheveux sont tirés en arrière et maintenus par des pinces, de la gélatine alimentaire chauffée. Cela permet de fixer une coiffe réalisée par la nageuse et illuminée par des paillettes, en harmonie avec le maillot. Le pince-nez est indispensable car il évite que l’eau ne rentre dans les narines lors des déplacements sous l’eau, cependant certaines nageuses (comme notre triple championne du monde Virginie DEDIEU) peuvent s’en passer.

 

Copyright © 2013. Troyes Chapelle Natation  Rights Reserved.